Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/lang.php on line 32

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 38

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 39

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/acces.php on line 40

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 340

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 283

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 284

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 287

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 311

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 329

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1428

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 377

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 378

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 379

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 283

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 284

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 287

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 311

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 329

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 283

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 284

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 287

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 311

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 318

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 329

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 283

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 284

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 287

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 311

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 318

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 329

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 283

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 284

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 287

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 311

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 318

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 329

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 560

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 561

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 609

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/filtres.php on line 619

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/texte.php on line 1428

Deprecated: Function split() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/public/composer.php on line 311

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60
Le mouvement syndical ouvrier au XIXème siècle - Antenne suisse de la Fédération Syndicale Mondiale
Antenne suisse de la Fédération Syndicale Mondiale

Accueil du site > La FSM > Discours et communiqués > Le mouvement syndical ouvrier au XIXème siècle

Le mouvement syndical ouvrier au XIXème siècle

mercredi 12 mars 2008, par Amis de la FSM


Plusieurs années ont passé depuis la fondation de la première Organisation Ouvrière en 1790 et la fondation de la première Union Internationale des Ouvriers en 1864. Le mouvement syndicaliste ouvrier a une glorieuse trajectoire avec des réussites importantes et avec de très bons résultats.

Le premier et le plus important sujet qu’ait résolu l’apparition des Organisations syndicales était l’émergence du rôle d’une nouvelle classe sociale, la Classe Ouvrière qui est entrée avec un rythme rapide et avec ardeur dans la vie sociale, syndicale et politique de tous les pays. Et bien que jusqu’au XVIIIème siècle, nombreux étaient ceux qui croyaient que les évolutions sociales étaient l’oeuvre des rois, des princes, des dieux et des esprits, on commença à constater que l’évolution sociale et le progrès dépendent de l’action collective des masses. Pour les sciences sociales, cette constatation a beaucoup influencé les évolutions au cours des XIXème et XXème siècle. Ce chemin, de 1790 jusqu’à nos jours, fur jalonné de beaucoup de difficultés, de grands succès, d’importantes victoires mais aussi avec de lacunes, de fautes et de reculs.

Dans ce riche parcours, le rôle de la FSM a été important. Sa fondation, le 3 octobre 1945, était un acquis pour le Mouvement Ouvrier International. C’était un nouveau pas qualitatif. C’était le premier effort important et mûr pour une unité mondiale et pour la coordination mondiale des prolétaires de tous les pays contre le fascisme, le capital et les impérialistes. L’estime pour la FSM et son dynamisme a inquiété dès la première minute les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Capital Mondial et c’est pourquoi des actions de minage et des efforts ont commencé pour la faire éclater.

Le parcours de ces soixante dernières années est connu. Plusieurs livres ont été écrits, il y a des documents historiques non démentis, des milliers des protagonistes de l’histoire politique sont encore en vie et personne ne peut effacer les faits historiques.

Pendant ces soixante années, la FSM n’a jamais été dans le camp des monopoles ni des impérialistes. Elle n’a jamais été du côté des bourgeois et des impérialistes. Elle n’est jamais restée neutre. Elle était avec les luttes des ouvriers dans le monde entier pour les droits humains et des libértés. Elle était avec les peuples qui ont lutté et qui sont toujours en lutte pour la paix, le progrès et l’abolition de l’exploitation humaine. Elle a joué un rôle important dans les mouvements de l’Asie et de l’Océanie, de l’Afrique, de l’Europe, de l’Amérique latine et du Moyen Orient. Dans ce parcours de 60 ans, il y a eu des lacunes et des fautes. Mais cela n’annule pas le parcours positif et riche de la FSM. Nous sommes fiers de cette histoire et nous tirons enseignement de nos succès mais aussi de nos fautes.

Actuellement, au début du XXIème siècle, des changements importants ont modifié l’équilibre mondial. Ces bouleversements ont amené la domination du capital sur les forces du travail. La domination éphémère du capital renforce l’exploitation capitaliste des peuples et des états ; la richesse produite par le travail se concentre dans le monde entier entre les mains d’un petit nombre des riches.

Le progrès des sciences et des techniques dans tous les domaines, l’emploi étendu des nouvelles technologies dans la production sont utilisés pour l’augmentation des profits des multinationales. Dans une société sans exploitation humaine, les nouvelles technologies qui sont une réussite humaine devraient, au contraire, contribuer à l’augmentation des salaires, à l’amélioration des conditions de travail, à l’accès aux loisirs, à la culture, à l’éducation et à la santé. L’homme devrait vivre mieux et plus longtemps. Mais ce n’est pas ce qui se produit en réalité. L’exploitation se renforce au moment où la richesse se concentre dans les mains d’un petit nombre des gens. 115 millions d’enfants sont illettrés. Un enfant meurt toutes les 3,6 minutes. A New Orléans aux Etats-Unis 1577 pauvres sont morts. Les chômeurs dans les pays de l’Union Européenne sont plus de 30 millions. D’après les données de l’UNESCO plus de 921 millions de gens vivent dans des bidonvilles. Telle est l’image réelle de la plupart des pays capitalistes dont le pouvoir est détenu par des forces néolibérales, conservatrices ou par des forces sociales-démocrates.

Au début du XXI siècle nous constatons que le néo-colonialisme réapparaît et se renforce avec des caractéristiques et des données nouvelles. En Afrique plusieurs pays sont sous la pression coloniale des Etats-Unis. En Amérique Latine, il se passe la même chose. Les Etats-Unis sont inquiets du développement rapide de la Chine populaire. En Europe, dans des ex pays socialistes, la classe ouvrière travaille dans des conditions féodales. Le racisme, le néonazisme, la xénophobie réapparaissent. La révolte des immigrés, en France et aux Etats-Unis, le confirme.

Dans notre siècle, les bouleversements de la période 1989-1991 ont créé de nouveaux rapports de force qui ont conduit à la domination des Etats-Unis. Bien que nous croyions que cette domination soit précaire, elle provoque des guerres et multiplie des réfugiés, elle modifie les frontières des états, elle tue des innocents, elle abolit la souveraineté et l’indépendance des états et rend esclaves des peuples entiers. Elle transforme les Nations Unis en une sorte de parapluie qui couvre les illégalités des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de leurs alliés. Même les données officielles montrent que les guerres impérialistes actuelles ont provoqué 8,5 millions des réfugiés et 21 millions d’hommes sont contraints de changer de lieu d’habitation dans leurs propres pays. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, les droits démocratiques et syndicalistes se limitent. Les libertés humaines aussi. Des peuples, des Etats sont menacés. Des groupes ultra puissants de capitalistes contrôlent les Media et imposent leurs conditions antidémocratiques à l’information. Ils diffament, ils manipulent les nouvelles et déforment les événements, ils diffusent des mensonges et accumulent d’immenses profits.

Les positions de la FSM

Nous croyons que le monde actuel engendre des changements importants à tous les niveaux. Les caractéristiques de la classe ouvrière se modifient aussi. Des nouvelles couches apparaissent, des nouveaux mouvements et des nouvelles formes d’organisation aussi. Des nouvelles attentes se créent pour chaque famille ouvrière.

Malgré toutes ces modifications, la loi principale du capitalisme est inchangée : la classe ouvrière produit de la richesse et le capital en profite.

Cette image est celle du monde actuel. Et le Mouvement Syndicaliste International en tire des questionnements. De quel type de syndicats, le travailleur a-t-il besoin aujourd’hui ? Avec quelle stratégie ? Qu’est ce qu’il faut changer et renforcer ? Dans quelle mesure sont actuelles des théories élaborées il y a 150 ans ? A qui appartient l’avenir ? Nous devons juger les syndicats à leurs paroles ou à leurs actions et leurs lacunes.

La nouvelle direction de la FSM a commencé un nouveau parcours en se basant sur les documents, les décisions et le consensus final de la Havane qui a été adopté en Décembre 2005 au cours du XVème Congrès Mondial. Pendant l’année 2006, elle avait organisé un dialogue très riche avec ses organisations membres, avec des organisations amies, avec des personnalités du mouvement syndical ouvrier et avec des personnalités politiques. En même temps, elle est attentive à tous les événements et elle prend en compte les remarques et les propositions faites par les syndicats qui sont membres d’autres Organisations Syndicales Internationales ou qui suivent un chemin indépendant. En ayant comme référent ce dialogue riche et démocratique, les priorités de la FSM se focalisent sur dix priorités actuelles. Chacune de ces dix priorités est une thématique entière sur laquelle la FSM est prête à discuter, à écouter les désaccords et les critiques, à développer des actions communes au niveau des groupe professionnel, aux niveaux local et régional.

Les dix priorités de la FSM

Le Mouvement Ouvrier Syndicaliste, afin de porter les revendications actuelles de la Classe Ouvrière, doit se baser sur les principes de la lutte des classe et d’une orientation de combat. L’étude de l’histoire du mouvement ouvrier au cours des 200 dernières années confirme que tout ce que la Classe Ouvrière avait acquis, l’avait été par les luttes et les efforts. Nulle part dans le monde entier les patrons et les gouvernements n’ont résolu les problèmes des ouvriers de leur propre initiative. Notre mouvement réfute les théories qui refusent les luttes de classes.

2. La FSM croit à l’Indépendance des organisations Syndicales vis-à-vis des monopoles et les multinationales. Nous vivons dans une société divisée en classes sociales, par conséquent les syndicats représentent la Classe Ouvrière avec ses caractéristiques actuelles et ils tendent à une coalition élargie à toutes les couches populaires. Le mouvement syndical doit avoir son autonomie organisationnelle par rapport aux partis politiques et s’opposer aux politiques gouvernementales qui vont à l’encontre des intérêts des couches populaires. Ils doivent avoir une autonomie financière pour ne pas être dépendants de budgets secrets.

3. Actuellement, les libertés démocratiques et syndicales sont en recul à cause du terrorisme patronal et de la violence étatique. Les derniers exemples avec les grévistes en Corée du Sud, la violence du gouvernement au Mexique contre les enseignants en gréve, la barbarie du régime de Colombie contre les combattants syndicalistes, les systèmes modernes de poursuite judiciaire dans toute l’Europe, les menaces contre les maçons d’Australie et des milliers d’autres cas en témoignent. La FSM veut alerter le monde sur la violation des droits de l’homme par des gouvernements comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis et leurs alliés qui, en prétendant lutter contre le terrorisme, attaquent l’humanité progressiste. La lutte pour la démocratie et pour une action libre syndicaliste est continue mais aussi bien précise.

4. Dans une période de folie impérialiste, la lutte pour la Paix est pour le mouvement syndicaliste de classe un but et une obligation principaux. Les premiers attaqués par l’agressivité des Etats-Unis et de l’OTAN sont les travailleurs et les couches populaires. Ils sont tués dans les champs de bataille, dans leur habitation, dans leur lieu de travail, ils prennent en charge après la guerre tous les efforts pour dépasser les conséquences de la guerre. La Paix Mondiale aiderait tous les peuples en voie de développement. Ainsi la FSM est présente et elle participe au développement d’un mouvement massif contre la guerre et souligne que l’Internationalisme, la Solidarité et la Solidarité Ouvrière sont des points clés pour un mouvement de lutte avec une orientation nouvelle et riche.

5. Toute l’humanité remarque que les 15 dernières années, les rapports de force négatifs dominant sur les Organisations Internationales comme les Nations-Unies, légalisent les actes violents et illégaux des Etats-Unis. C’est une évolution négative. Le Mouvement Syndicaliste, en développant un mouvement large et massif, demande que les Nations-Unies deviennent indépendantes des puissants de la planète.

La nouvelle direction de la FSM estime que les syndicats, pour regagner estime, confiance et approbation, doivent mener un front permanent contre la bureaucratie et les élites syndicales. L’histoire enseigne que les principes de décisions collectives, de critique, de fonctionnement démocratique, de compétition aident le mouvement. Les leaders syndicalistes doivent être simples, proches des gens simples, d’aimer la Classe Ouvrière et ne pas devenir riches et des alliés du capital. Les vrais leaders syndicalistes doivent éduquer les plus jeunes aux valeurs du mouvement ouvrier. Ils doivent respecter la base. Ils doivent respecter les simples travailleurs.

7. Nous vivons au siècle de la connaissance et de l’information. Les multinationales essayent de garder la connaissance et la spécialisation pour leurs cadres et leurs directeurs. Actuellement il est plus que jamais nécessaire que les ouvriers aient accès à la connaissance, à la culture et à l’éducation. Dans ce cadre, l’éducation syndicale à travers des séminaires, des écoles, des groupes, des instituts est utile pour tous les travailleurs. La recherche et l’approche scientifique sont des outils indispensables. Elles fournissent plus de moyens au mouvement syndicaliste pour qu’il s’adresse aux jeunes, aux femmes, aux intellectuels, aux immigrants économiques. La participation de ces couches dans les syndicats va revitaliser le mouvement ouvrier. Les nouveaux membres des syndicats doivent avoir un niveau d’éducation et de culture élevé.

8. La FSM lutte pour l’amélioration de la vie des travailleurs, pour la réponse à leurs revendications économiques, pour leur sécurité et pour l’emploi. Des revendications qui tiennent compte du moment historique et des besoins actuels, en fonction du lieu et du temps. La FSM travaille à la participation de tous les travailleurs dans les syndicats, à la fondation et à l’action libre des Organisations Syndicales dans tous les pays. Ses statuts contiennent la référence à l’organisation de la lutte pour l’abolition de l’exploitation humaine. Cette caractéristique qualitative donne un élan à la lutte de la Classe Ouvrière et la transforme en force motrice de l’histoire pour bâtir une société sans injustice sociale, sans guerres, dans la démocratie et la liberté.

9. La FSM mène une activité contre l’impérialisme culturel qui vise à la falsification de l’histoire ; qui ne respecte pas les traditions, la culture et les particularités de chaque peuple ; qui essaie à travers une propagande à tous les niveaux d’imposer le style de vie américain. Chaque peuple, chaque pays, chaque mouvement syndical a sa propre histoire, son propre parcours, ses propres caractéristiques. La FSM les respecte et les honore. Elle invite les jeunes à étudier la culture et l’histoire de leurs peuples.

10. La FSM a ouvert une nouvelle page après son 15ème Congrès et elle souligne qu’ elle est prête à collaborer et à agir en commun avec d’autres organisations syndicalistes internationales, avec des syndicats nationaux, régionaux, professionnels indépendamment des différences idéologiques et politiques existantes, pour la progression des intérêts de la Classe Ouvrière mondiale. L’unique critère pour toute collaboration de la FSM est l’égalité des droits, le respect mutuel, l’acceptation de la différence de chacun et l’élaboration commune des objectifs. La FSM actuelle ne voit pas d’ennemis dans les syndicats. Ses ennemis, elle les voit du côté du capital et des impérialistes. Le principe fondamental de la FSM est la promotion de l’unité des travailleurs hors idéologie, religion, couleur, langue et sexe. Cette unité fait progresser l’esprit combatif de tous les syndicats et concentre de grandes forces pour que la lutte contre le capital devienne massive est efficace. Dans cette unité de lutte, ont leur place : les paysans pauvres, les paysans sans terre, les professionnels indépendants, des groupes des gens qui sont inquiets et attentifs à notre monde et son avenir.

Nous vivons à l’époque de la Mondialisation dont la caractéristique principale est le néolibéralisme et une incroyable concentration de forces dans les mains de peu de gens. L’équilibre international est perturbé. Travaillons à opposer à cette mondialisation des luttes mondialisées. La FSM, avec son expérience de soixante ans de vie et d’activité et avec son approche moderne et innovée de lutte de classe, est l’espoir pour la revitalisation du Mouvement Ouvrier Syndicaliste mondial.


Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/httpd/vhosts/fsm-wgb.ch/httpdocs/ecrire/inc/flock.php on line 60

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette